« Sans culture il n’y a pas d’histoire, sans histoire il n’y a pas de vie »

Le constat :

Le théâtre des Sablons affiche un déficit de 2 200 000 € et le cumul du déficit sur 6 ans d’élève à 15 000 000 €.

La culture est confinée dans des dates et des lieux ponctuels.

La politique culturelle de la ville ne rayonne pas en dehors de ses limites. « Si je vise la lune et que je la manque, j’atteindrai les étoiles ».

Notre proposition :

• Nous allons réduire, voire endiguer, le déficit du théâtre des Sablons par une politique active de location des salles, l’organisation de spectacles payants et par une gestion plus affutée qu’elle n’est…

• Nous allons faire sortir la culture de ses théâtres avec des opérations culturelles dans les rues de la ville.

• Nous créerons sur l’esplanade de la partie couverte de l’avenue Charles de Gaulle une Agora Éphémère qui recevra chaque trimestre un évènement approprié.

• Ainsi grâce à une politique culturelle audacieuse… nous créerons sur cet emplacement différents événements notamment un Festival de street art, un Festival international de danses… Nous y ferons la fête de la musique et nous créerons un Festival de l’improvisation. Par ailleurs d’autres manifestations seront proposées dans d’autres lieux comme le Festival International des Chorales et une foire de la pomme de terre en hommage à Parmentier