« L’enfance c’est notre avenir et notre survie »

Le constat :

La ville refuse des placements en crèches, faute de places disponibles.

Notre proposition :

• Nous créerons 20 crèches supplémentaires pour aider les familles par la location ou l’acquisition par préemption (voir commerce) de lieux en capacité de recevoir la petite enfance. Ces créations seront réalisées avec des partenariats privés.

• Nous mettrons en place un apprentissage des langues étrangères dès la maternelle.